Mot du président

« Notre association fait écho à cet acte hautement chargé de sens qu’est l’écriture de sa vie. A toutes ces voix qui disent : « voici qui j’ai été et comment j’ai vécu, raconté le plus honnêtement possible », nous répondons : « nous vous lisons et nous contribuons à conserver une trace de votre mémoire. »

« Ces voix que nous recueillons et préservons sont celles des anonymes, des sans voix qui, autrement, étaient vouées à la disparition avec celle de leurs propriétaires – à la différence des vies publiées, conservées d’office à la Bibliothèque Royale, comme toute publication belge. »

« A toutes ces personnes qui ont entrepris la démarche du sujet écrivant, du sujet qui s’écrit, nous offrons une possibilité de pérennisation. En conservant ces voix-là, nous affirmons qu’elles valent autant que les autres, que toutes les subjectivités sont d’égale valeur. »

(Rolland Westreich, président Apabel)